Lyles et Norman, nouveaux héros du sprint à la chasse au record (du monde)

AG Mémorial Van Damme J-1

L’homme le plus rapide sur 200 m cette année, accompagné de l’homme le plus rapide sur 400 m, étaient présents en conférence de presse jeudi après-midi à l’hôtel des athlètes à Bruxelles. Noah Lyles et Michael Norman connaissent parfaitement la piste particulièrement rapide du stade Roi Baudouin et ils sont prêts à enflammer l’AG Mémorial Van Damme!

Le ‘virage de Bruxelles’ est une institution parmi les sprinters. « Je n’ai couru qu’une seule fois pas le passé à Bruxelles », avance Lyles, « mais tout le monde connaît la réputation  du virage et de la piste à Bruxelles: incroyablement rapide! Je m’élancerai vendredi du couloir 7, et c’est selon mon coach le couloir idéal. Le chrono que je vais claquer? Je préfère ne pas évoquer de chiffre. Disons que je souhaite m’en tenir à améliorer mon record personnel. »

Le RP de Lyles affiche 19.50, et remonte à début juillet à Lausanne. En terme de chrono, le jeune américain de 22 ans pointe à la 4e place des meilleurs chronos de tous les temps. Seul Usain Bolt (19.19), Yohan Blake (19.26 en 2011 à Bruxelles) et Michael Johnson (19.32) l’ont un jour précédé. 

Pas étonnant que l’on évoque le nom de Bolt. « Bien évidemment, j’ai beaucoup de respect pour ce qu’il a réalisé, mais je veux me faire mon propre nom, marquer la piste de ‘my own footprints’. Je ne vais pas me comparer à lui s’il s’agit de danser et chanter, même si je suis capable de rapper », sourit Lyles. Les chaussettes  de Lyles seront également scrutées de près. « Je vais encore les porter demain, mes chaussettes ‘My Hero Academia’. » Comprenez pour les néophytes: My Hero Academia est  un ‘super héros’ issu d’un manga. Taillé pour le nouveau héros du sprint américain !

Thiam, Stefanidi et Reese à l’assaut du Mémorial

Quel est le point commun entre Nafissatou Thiam, Katerina Stefanidi, et Brittney Reese? Le saut! Le trio féminin brillera de mille feux vendredi sur la piste de l’AG Mémorial Van Damme dans les épreuves de la hauteur, la perche, et la longueur.

Forte des ses 6m86, Thiam réussit les minimas à la longueur tant pour les Mondiaux 2019 de Doha (6m72) que les JO 2020 de Tokyo (6m82). Nafi Thiam a signé à cette occasion la 9e meilleure performance mondiale de l’année à la longueur. Thiam prendra toutefois un peu de hauteur à l’AG Mémorial Van Damme, puisque c’est en effet dans cette épreuve qu’elle s’alignera vendredi .

La championne du monde de l’heptathlon a aussi réussi avec 2m02, le 22 juin, la 2e meilleure performance mondiale 2019 à la hauteur derrière Mariya Lasitskene (2.06), également de la partie à Bruxelles.

Peut-on dès lors s’attendre à une barre au-delà de 2.02, avec le soutient du public belge? « J’espère, je me sentais très bien ces dernières semaines. Même si je n’ai pas beaucoup sauté en compétition, c’est toujours difficile d’être constante. Mais avec le soutien du public, j’espère pouvoir aller au-delà de deux mètres demain ».

Sans stress? « Non, je prends toujours du plaisir en compétition. J’aime ça. Je transforme ça en énergie positive et devant le public belge, c’est toujours très spécial. Ce sera encore plus particulier cette année, car c’est avant les championnats du monde, Je n’ai pas toujours été au top, mais maintenant je suis en bonne forme,  Je pense que ce sera un grand moment. »

Le directeur du meeting, Cédric Van Branteghem, préface le Mémorial

Cédric Van Branteghem image Wikipedia

Les lanceurs de poids ont lancé les festivités du 43e AG Mémorial Van Damme jeudi après-midi lors de l’ ‘urban’ finale sur la place De Brouckère. Vendredi soir, pas moins de 15 finales de l’IAAF Diamond League, ainsi que de nombreux ‘promotional events’, seront au programme au stade Roi Baudouin. Le directeur du meeting, Cédric Van Branteghem, préface le Mémorial.

Avec la perspective du CM de Doha, Van Branteghem promet un grand cru. « Se mesurer et battre ses principaux adversaires à trois semaines d’un CM peut donner un gros avantage psychologique. Dans un stade Roi Baudouin copieusement rempli, tout le monde sera en super forme. Je m’attends certainement à plusieurs meilleures performances mondiales de l’année et quelques tickets pour les Mondiaux côté belge. Au total, 22 athlètes belges seront en action, ce qui est toujours agréable pour le public local. »

« Et lorsqu’en quittant le stade, vous voyez des spectateurs ravis qui ont assisté à des records, et à un bon concert, on peut parler d’un meeting réussi », a conclu Van Branteghem.

La valse de Walsh sur la Place de Brouckère

Place de Brouckère à Bruxelles
Image Wikipedia

La Place de Brouckère a reçu les honneurs des lanceurs de poids jeudi en fin d’après-midi à la faveur de la finale du lancer du poids masculin de l’IAAF Diamond League. La victoire est revenue au Néo-Zélandais Thomas Walsh.

C’est désormais une tradition. Pour la 4e année consécutive, les lanceurs de poids ont exercé leur art en plein centre-ville de Bruxelles pour la première finale de l’IAAF Diamond League, programmée comme le veut la tradition à la veille de la 43e édition de l’AG Mémorial Van Damme vendredi au stade roi Baudouin.

Les huit finalistes du lancer du poids masculin ont cette fois rejoint la Place de Brouckère et son piétonnier sous un soleil timide mais sous les yeux d’un généreux public. Sept d’entre eux avaient déjà réussi cette année à propulser leur engin au-delà de 22 mètres. Lors de la finale de la Diamond League, trois d’entre eux ont dépassé les 22 mètres: Le Néo-Zélandais Tom Walsh (22m30), le Brésilien Darlan Romani (22m15) et l’Américain Ryan Crouser (22m08).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.