La police ouvre le feu en direction d’une femme à Gand après qu’elle a agressé deux personnes avec un couteau

Madani Rafiek pour ENAB

Image google.be
Bevrijdingslaan – GENT

La Bevrijdingslaan à Gand est actuellement fermée après que la police, selon des passants, ait ouvert le feu sur une femme. Elle aurait attaqué deux autres personnes avec un couteau. La femme sur laquelle on a tiré aurait été touchée à la main. Les victimes qu’ils ont attaquées avec un couteau ont été emmenées à l’hôpital, mais ne sont pas en danger de mort. L’accusation s’abstient de tout commentaire pour le moment.

La Bevrijdingslaan est bordée par la Tulpstraat et l’Acaciastraat. Selon des passants, une femme à la peau foncée aurait attaqué deux personnes dans la rue avec un couteau. L’un d’entre eux aurait été frappé au ventre. Une patrouille de police qui était présente dans le quartier s’est précipitée sur les lieux et est intervenue. La police pouvait neutraliser l’agresseur en lui tirant une balle dans la main. Une tente a été montée pour cacher les blessés. Ils ont été emmenés à l’hôpital. Il n’est pas clair comment ils sont, mais ils ne seraient pas en danger de mort.

Pour l’instant, le ministère public de Flandre orientale ne peut que confirmer qu’un incident s’est produit et mène une enquête sur les événements.