Le commandant de la défense aérienne iranienne affirme que l’Iran peut désormais exporter des drones

Rafiek Madani pour ENAB

Le commandant de la région de défense aérienne du nord-ouest de l’Iran entre mer Caspienne et monts Zagros, le général de brigade Abbas Azimi, a déclaré que son pays est en mesure d’exporter des drones.

Gén de brigade Abbas Azimi – Image embedded

Dimanche soir, l’Agence de presse de la République islamique (IRNA) a cité Azimi qui a déclaré que la défense aérienne de l’armée iranienne avait ouvert la voie à l’exportation de ses drones vers des clients internationaux.

Le général de brigade Azimi a fait référence aux réalisations de la force de défense aérienne dans le domaine de la guerre électronique, en soulignant la production de systèmes de défense aérienne très avancés aux mains d’ingénieurs et de spécialistes iraniens.

Azimi a déclaré : « Si nous devions obtenir ce système de l’étranger, ils ne nous le vendraient pas ».

Le commandant de la région de défense aérienne du nord-ouest de l’Iran a ajouté que son pays fabriquait un radar « Pseo » et des systèmes de missiles à courte, moyenne et longue portée, avec l’énergie de la jeunesse locale.

Le commandant de la région de défense aérienne du nord-ouest de l’Iran, le général de brigade Abbas Azimi, a noté la production du système de missiles à longue portée Bavar-373, indiquant que ce système est très avancé et complexe et est entré en opération maintenant.

Cela soulève des questions sur la façon dont l’Iran peut importer de tels produits malgré l’embargo et même si l’Iran n’avait pas de bombe nucléaire, il continue à s’armer dangereusement (à surveiller).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.