L’Arménie déclare la loi martiale et se mobilise au milieu des affrontements en Azerbaïdjan

Rafiek Madani pour ENAB

L’Arménie a déclaré la loi martiale et la mobilisation militaire totale par suite des affrontements avec l’Azerbaïdjan sur la région du Haut-Karabakh, a déclaré dimanche le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan.

Les tensions entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont accrues dimanche matin suite aux affrontements au cours desquels Erevan a déclaré que les forces azéries avaient bombardé la région du Haut-Karabakh et Bakou a accusé les forces arméniennes de bombarder les positions militaires et civiles azéries.

Les forces arméniennes ont détruit quatre hélicoptères azerbaïdjanais, 15 drones et 10 chars lors d’affrontements dans la région séparatiste du Haut-Karabakh, a déclaré dimanche le ministère de la défense de l’administration de la région.

La Turquie a exprimé son soutien à l’Azerbaïdjan en réponse aux affrontements. « Alors que j’appelle le peuple arménien à prendre son avenir en main contre ses dirigeants qui l’entraînent vers la catastrophe et ceux qui l’utilisent comme des marionnettes, nous appelons également le monde entier à se tenir aux côtés de l’Azerbaïdjan dans sa lutte contre l’invasion et la cruauté », a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan sur Twitter.

Source Twitter de Président Recep Tayyip Erdogan

« Nous soutiendrons nos frères azerbaïdjanais avec tous nos moyens dans leur lutte pour protéger leur intégrité territoriale », a ajouté le ministre turc de la défense Hulusi Akar dans une déclaration.

Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a ensuite appelé la communauté internationale à s’assurer que la Turquie ne s’implique pas dans le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan au sujet de la région du Haut-Karabakh, en échangeant des barbes avec Ankara.

Source Twitter de PM Arménien Nikol Pashinyan